Manifeste pour que les journalistes renvoient aux sources dans les articles juridiques de presse

Faisons un petit aparté dans la publication d’articles de fond : l’actualité nous donne l’opportunité d’aborder une question qui titille, à laquelle n’importe quel étudiant ou praticien du droit a un jour été confronté.

Régulièrement, les journaux traditionnels papier traitent de l’actualité juridique : lois votées, décisions ministérielles ou encore jurisprudence et arrêts notables. En bon juriste, vous parcourez les articles des différents médias en vous attendant à ce que, au début ou à la fin de la chronique, un petit lien vers l’arrêt concerné vous permette de le lire directement, vérification pouvant s’avérer parfois utile…

Et c’est là que s’effondrent tous vos espoirs d’accéder à la source de manière rapide depuis cet article de presse, vous forçant à vous lancer dans une quête du graal sur internet, pas toujours fructueuse. Pourtant le journaliste, lui, semble bien l’avoir sous la main… ce qui est d’autant plus frustrant que souvent, des parties de l’arrêt sont citées !

Il semble alors étonnant qu’un journaliste traite d’un sujet et informe le grand public sans renvoyer vers la décision qu’il commente, d’autant plus que celle-ci n’est pas censée être secrète… Certes, le juriste peut, après quelques recherches, trouver par ses propres moyens la décision dont s’agit, mais qu’en est-il des néophytes en la matière ? Ledit grand public se contentera de boire les paroles du rédacteur sans remonter à la source afin de tenter de se faire sa propre opinion.

Pour expliciter à fond pourquoi une telle brève est publiée sur le présent blog, rappelons un récent article de « L’express » au titre un peu racoleur : « votre patron va pouvoir modifier votre contrat de travail ». L’annonce est puissante, choquante : on aimerait lire l’arrêt ! Et pourtant… il n’est procédé à aucun renvoi. On repassera pour la transparence de l’information.

Puisqu’il ne faut pas tomber dans les travers que l’on dénonce, citons quelques autres articles trouvables sur internet concernant différentes questions juridiques : vous verrez dans cet article du « Figaro » concernant un récent accord européen sur les OGM que le texte de cet accord est introuvable… Ou encore « Le point » concernant l’affaire Dieudonné, qui ne renvoie pas à l’ordonnance du Conseil d’Etat rendue début janvier.

On serait néanmoins mauvaise langue en affirmant que les sources ne sont jamais citées : il arrive qu’un lien soit intégré vers tel accord ou arrêt, auquel cas on se félicite du travail journalistique. Mais alors, pourquoi n’est-ce pas toujours le cas ?

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Manifeste pour que les journalistes renvoient aux sources dans les articles juridiques de presse

  1. Ping : Epilogue du manifeste… "L’express" fait son mea culpa | Alterjure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s